Algérie : les entreprises encouragées à changer de week-end

Publié le par Les Heritiers d'Ibn Rochd

 

Édition du 14 juin 2007
ALGER, 13 juin 2007 (AFP) - Le président du Forum des chefs d’entreprises (FCE) algériens a demandé mercredi aux chefs d’entreprises privées algériennes de passer du congé hebdomadaire islamique (jeudi, vendredi) à un congé hebdomadaire mixte, (vendredi, samedi).


“Les entreprises privées devraient prendre l’initiative sans attendre les décisions officielles”, a dit ce dernier, Redha Hamiani, lors d’une conférence de presse, commentant la décision du sidérurgiste indien Mittal Steel, de passer dès le 15 juin en Algérie au week-end mixte du vendredi, samedi. Le FCE, l’une des plus importantes organisations patronales en Algérie, prendra officiellement position prochainement à ce sujet après avoir réuni l’ensemble de ses adhérents, a ajouté M. Hamiani.


Le FCE réclame depuis longtemps le retour au week-end universel du samedi et dimanche, abandonné en 1976 par l’Algérie. Mittal Steel avait annoncé dimanche qu’il passerait le 15 juin à un week-end mixte comprenant vendredi, jour de la grande prière hebdomadaire musulmane, et samedi, au lieu de jeudi et vendredi. Selon diverses études, l’organisation actuelle de la semaine ouvrable en Algérie se traduirait par la perte de 3 points de croissance du PIB par an en raison des retards des transactions, notamment financières, dues à un week-end décalé par rapport au reste au monde.


La Société financière internationale (SFI) estime la perte entre 500 et 750 millions de dollars par an, et l’administration algérienne à 150 millions de dollars par an.

Article imprimer de l´ Islam-pluriel: http://www.islam-pluriel.net
 

Publié dans Algérie

Commenter cet article