Festival Cineffable : ProChoix rend hommage au film "Algérie en femmes"

Publié le par Les Heritiers d'Ibn Rochd

 

Cette année, le festival Cineffable nous a demandé de donner un prix ProChoix au documentaire que nous avons préféré. Nous avons choisi de rendre hommage à "Algérie en femmes" Horria Saihi. Tournée en 1996, il donne la parole à ces patriotes luttant contre l'islamisme au prix de leurs vies, notamment depuis l'intérieur de l'école des Beaux Arts, ce lieu de liberté et de créativité que les islamistes ont voulu abattre en assassinant son directeur et son fils. Caroline Fourest, au nom du jury ProCjoix, à décerné ce prix à tous les esprits libres algériens ayant trouvé refuge en France, "où ils doivent maintenant se battre à la fois contre le racisme et l'intégrisme".
 
Algérie en femmes
 
Documentaire. Algérie. 1996. Couleur. 23 ’. VO/ST. Distribution : Horria Saihi Des femmes se font violence pour témoigner des années du terrorisme... ces femmes mènent un combat pour la vie. Bravoure, résistance, courage et espoir sont les principaux messages de ces femmes qui continuent de marquer leur histoire.
 
Women testify to the years of terrorisme and violence in their country… these women have led a struggle for life. Their stories send a message of bravery, resistance, courage and hope as they continue to mark history.
 
Horria Saihi
 
Horria Saihi est journaliste free lance pour la télévision et la radio ainsi que productrice de télévision et Membre fondatrice de l'Association de la Presse Panafricaine en France. Elle a été condamnée à mort par les musulmans extrémistes dans son pays et vit désormais en exil en France. Depuis les années 80, elle a combattu la censure de son gouvernement et la menace des extrémistes et se bat contre la guerre civile. Elle a fait une série de reportages sur le sujet de la censure qui fut annulée six mois après par le gouvernement sans aucune explication. Ces reportages dévoilaient la violence du terrorisme islamique dans la vie de tous les jours en Algérie grâce à des témoignages des familles des victimes du terrorisme. Sa bataille n'est pas que contre le terrorisme, mais contre toute politique d'exclusion.
 
Horria Saihi is a free-lance TV and radio journaliste, a TV producer and founding member of the Panafricain Presse Association in France. She has been sentenced to death by the Islamic extremists in her country has is now living in exile in France. She has been fighting her government’s censorship and threats since the 1980’s. She made a series of TV programs on the issue of censorship which unveil the violence of islamic terrorisme through interviews with families of victims. The government canceled these programs after 6 months with no explanation. Her struggle is not only against terrorism but against all forms of exclusion.
 
jeudi 8 novembre 2007
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article